E-CDM RUSSIE 2018 : Hugo Broos « Je ne pense pas que le Cameroun peut se qualifier « 

Hugo Broos

Extrait des propos d’Hugo Broos, le sélectionneur du Cameroun, lors de la conférence de presse d’après-match contre le Nigeria.

« Le match de lundi contre le Nigeria est une question d’honneur après notre défaite. Pour nous qualifier pour la coupe du monde 2018, il faudrait que nous gagnions nos trois derniers matchs et que le Nigeria perdent tous ses matchs. Je ne pense pas que cela puisse arriver. Mais nous avons un honneur à défendre. J’espère que les joueurs seront dans le même état d’esprit que moi. » 

E-CDM RUSSIE 2018 : Nigeria vs Cameroun ,Bassogog « Il faut battre le Nigeria « 

MOSCOW, RUSSIA - JUNE 18: Christian Bassogog of Cameroon looks on during the  FIFA Confederations Cup Russia 2017 Group B match between Cameroon and Chile at Spartak Stadium on June 18, 2017 in Moscow, Russia.  (Photo by Alex Livesey - FIFA/FIFA via Gett

Match couperet contre les Super Eagles
La CAN et la Coupe des Confédérations de la FIFA qui a suivi appartiennent déjà au passé pour Bassogog et ses coéquipiers. Dans sa campagne qualificative pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™, le Cameroun a concédé deux matches nuls au cours des deux premières journées et pointe à quatre longueurs du Nigeria, leader de la poule. Étant donné que seule l’équipe qui terminera première du groupe se qualifiera pour Russie 2018, les Lions indomptables sont déjà presque obligés de battre les Super Eagles à deux reprises lors de la double confrontation à venir entre les deux équipes, s’ils veulent conserver une chance d’être présents en Russie.
Dès lors, il est évident que l’on attendra beaucoup de Bassogog et de sa pointe de vitesse pour tenter de prendre à défaut la défense nigériane. Des attentes qui rappelleraient presque celles qui pesaient sur les épaules d’un certain Samuel Eto’o. « Quand j’étais jeune, j’aimais le regarder. J’observais comment il se projetait vers l’avant, comment il arrivait à marquer. Il était spécialiste des buts inattendus, marqués de façon incroyable. Cela fait longtemps que je rêve de devenir un joueur comme il l’était. »

Bassogog tient cependant à relativiser son impact personnel pour mettre en avant l’esprit d’unité qui règne au sein de l’équipe. « Il faut battre le Nigeria si nous voulons rester en vie dans ces qualifications. Pour y arriver, nous allons devoir prendre le jeu à notre compte et nous battre », prévient l’un des plus grands espoirs camerounais du moment. « Nos joueurs sont jeunes, mais nous sommes forts sur le plan collectif », rappelle-t-il quand on lui demande si le Cameroun a progressé sous la houlette de l’entraîneur belge Hugo Broos. « Il connaît les qualités de chaque joueur et parvient à obtenir le meilleur de nous-mêmes. Dans cette équipe, chacun a sa chance », conclut-t-il en rêvant tout haut de prendre de vitesse le Nigeria par deux fois.

CDM RUSSIE 2018: Le programme complet de la Zone Afrique 3ème et 4ème Journées !

Ci-après le programme complet des 3ème et 4ème journées des éliminatoires :

3ème journée :

Jeudi 31 août 2017 :

Ouganda-Egypte (Groupe E)

Guinée-Libye (Groupe A)

Vendredi 1er septembre :

Tunisie-RDC (Groupe A)

Nigeria-Cameroun (Groupe B)

Maroc-Mali (Groupe C)

Cap Vert-Afrique du Sud (Groupe D)

Ghana-Congo (Groupe E)

Samedi 2 septembre :

Zambie-Algérie (Groupe B)

Sénégal-Burkina Faso (Groupe D)

Gabon-Côte d’Ivoire (Groupe C)

4ème journée :

Lundi 4 septembre 2017 :

Cameroun-Nigeria (Groupe B)

Libye-Guinée (Groupe A)

Mardi 5 septembre :

RDC-Tunisie (Groupe A)

Algérie-Zambie (Groupe B)

Côte d’Ivoire-Gabon (Groupe C)

Mali-Maroc (Groupe C)

Afrique du Sud-Cap Vert (Groupe D)

Burkina Faso-Sénégal (Groupe D)

Congo-Ghana (Groupe E)

Egypte-Ouganda (Groupe E)

Fécafoot -Fifa : Tombi « Le Cameroun est plus important que moi « 

Image associée

L’ex président de la Fécafoot capitule. Son bureau exécutif et lui, acceptent de se plier à la décision de la FIFA, mettant sur pied un Comité de normalisation à la tête de l’instance qu’il a dirigé pendant 23 mois. Face à la presse ce samedi, le successeur d’Iya Mohammed a donné les raisons de son choix. Lui qui préfère mettre en avant l’intérêt du pays.

Qu’est-ce qui justifie le fait que vous ayez choisi de vous plier sans résister, à la décision de la FIFA, nommant un Comité de normalisation à la Fécafoot ?

J’avoue que cette décision, prise le 23 août dernier par le Conseil de la FIFA nous donnait l’opportunité d’explorer deux hypothèses. La première concerne la question de savoir : est-ce qu’on privilégie l’intérêt du Cameroun ? La deuxième c’était de se demander : est-ce que nous battons en brèche l’intérêt du Cameroun pour privilégier notre intérêt à nous ? Donc, mon intérêt personnel. Face à ces deux hypothèses, ma décision était claire ; parce que mon intérêt personnel ne représente rien vis-à-vis de l’intérêt supérieur du Cameroun. Aujourd’hui, il est évident et clair que le Cameroun a besoin de sa CAN 2019. Donc, tout acte qui peut être de nature à hypothéquer les chances du Cameroun à réussir l’organisation de cette CAN est un acte antipatriotique. C’est pour cela que j’ai choisi de privilégier l’intérêt du Cameroun. Mon intérêt ne compte pas. Je ne peux pas me permettre d’hypothéquer les chances de mon pays à organiser une compétition aussi grandiose qui va égailler des millions de Camerounais.

Allez-vous vous représenter aux prochaines élections à la Fécafoot ?

Pour l’instant, nous ne sommes pas encore engagés dans le processus électoral. Nous savons tous que le Comité de normalisation vient juste d’être mis en place par la FIFA. Nous ne connaissons pas encore les règles qui vont régir ces élections. En conséquence, je pense que c’est un peu tôt pour parler de candidature aux élections. Je ne peux pas m’exprimer sur cette question ; ce qui compte c’est de ramener la sérénité et que le Comité de normalisation qui sera mis sur pied puisse travailler sereinement.

Foot-International : Le mercato des joueurs Camerounais

Résultat de recherche d'images pour "choupo moting stoke city"

Tableau du mercato camerounais 2017-18

Frank Bagnack : Flyeralarm Admira (Autriche)

Fabrice Kah : UD Leira (Portugal)

Eric Maxim Choupo-Moting : Stoke City (Angleterre)

Aurélien Chedjou : Basaksehir (Turquie)

Serge Mbilla : Alanyaspor (Turquie)

Eboa Eboa : Guingamp (France)

Franklin Wadja : Lorient (France)

Nelson Mandela : Eintracht de Francfort (Allemagne)

Carlos Kameni : Fenerbahçe (Turquie)

Olivier Mabouka : Maccabi Haifa (Isreal)

Franck Kom : Espérance de Tunis (Tunisie)

Olivier Boumal : Liaoning FC (Chine)

Benjamin Moukandjo : Jiangsu Suning (Chine)

Ferdinand Fru Fon : Javor Ivanjica (Serbie)

Christian Bekamenga : Liaoning FC (Chine)

Gaël Fabrice Ngah : Difaa Hassan El Jadida (Maroc )

Georges Elokobi : Leyton Orient (Anglettere D5)

Marc Kibong : Ankaragücü (Turquie)

William Tchuameni : Sønderjyske (Danemark )

Jean François Feupa : Al Khaleej Saihat (Arabie Saudite D2)

Georges Mandjeck : Spartak Prague (Slovaquie)

Guy Edoa : Seattle Sounders (Etats- Unis)

Donald Djousse : Academica De Coimbra (Portugal )

Charley Fomen : Red star FC (France )

Anatole Abang : Astra FC (Autriche)

Alexis Kouda : FAC Wiener (Autriche)

Lucien Owona : Almeria (Espagne )

Jean-Charles Castelletto : Brest (France)

Steve Ekedi : JS Kabylie (Algerie )

Robert Ndip Tambe : Adana Demirspor (Turquie D2 )

Nicolas Nkoulou : Torino (Italie)

Junior Nguede : Stade tunisien (Tunisie )

Dongou Tsafack : Gimnastic Tarragone (Espagne D2)

Eliminatoires Russie 2018 : La liste des 23 Lions avec Olinga ,Nsame et Nouhou !

Liste des 23 joueurs convoqués pour la double confrontation contre le Nigeria des 01er et 04 septembre 2017 comptant pour les troisième et quatrième journées des éliminatoires de la Coupe du Monde « Russie 2018»
#LionsIndomptables

1. Ondoa Frabrice (FC Séville, Espagne)
2. Goda Jules (AC Ajaccio, France)
3. Bokwe Georges (Mjondalen, Norvège)
4. Ngadeu Ngadjui Michael (Slavia Prague, Republique Tchèque)
5. Teikeu Adolphe (FC Sochaux, France )
6. Mabouka Ernest (Maccabi Haïfa, Israël)
7. Castelleto Jean Charles (Brest, France)
8. Leuko Serge (CD Lugo, Espagne)
9. Fai Collins (Standard de Liège, Belgique)
10. Banana Yaya (Panionios, Grèce)
11. Nouhou Tolo (Seattle Sounders, USA)
12. Djoum Suitchuin Giles Arnaud (FC Hearts, Ecosse)
13. Mandjeck Georges (Sparta Prague, République Tchèque)
14. Siani Sébastien (KV Oostende, Belgique)
15. Franck Zambo Anguissa (Marseille, France)
16. Choupo Moting (Stoke City, Angleterre)
17. Aboubakar Vincent (FC Porto, Portugal)
18. Moukandjo Benjamin (Jiansung, Chine)
19. Bassogog Christian (Henan Jianye, Chine)
20. Toko Ekambi Karl (FC Angers, France)
21. Nsame Jean Pierre (Young Boys, Suisse)
22. Moumi Ngamaleu (Rheinorf, Autriche)
23. Fabrice Olinga (Royal Mouscron, Belgique)