Can 2019 : Samuel Eto’o  » J’étais le messager de l’Etat du Cameroun « 

Ä°lgili resim

CAN 2019, Samuel Eto’o : «Pour le Cameroun, je n’hésite jamais»

Dans une interview accordée à France Football, Le 4 fois ballon d’Or Africain évoque le rôle important qu’il a joué et qu’il joue encore  pour la tenue de la CAN en 2019 dans son pays.

«On vous connaît footballeur, on vous découvre diplomate. Quel fut votre rôle pour la bonne tenue de la CAN 2019 au Cameroun ?

Il fallait tout faire pour que ce tournoi se passe chez nous comme prévu, afin d’offrir cette opportunité unique au peuple camerounais. Des doutes avaient été émis suite à des retards dans la construction des stades, des problèmes dans l’organisation, etc. On m’a appelé pour apporter ma modeste contribution. Or, pour le Cameroun, je n’hésite jamais. J’ai servi d’intermédiaire entre la Confédération africaine (CAF) et l’Etat du Cameroun. Il est vrai que mon beau pays a connu des difficultés mais il est en train de tout faire afin d’être prêt à temps.

Quelle fut votre action concrète ?
Afin de les rassurer, j’ai discuté avec les dirigeants de la CAF, son président en tête, M. Ahmad. J’étais le messager de l’Etat du Cameroun pour que les relations se clarifient. Certaines personnes de l’ancienne direction de la CAF (sous Issa Hayatou, non réélu en mars 2017) ont voulu créer des malentendus. Il fallait que je rassure. J’ai été un facilitateur choisi par l’Etat du Cameroun. Il le fallait.
Les footballeurs ont été remis au centre de tout
Le retrait de la CAN à votre pays aurait été vécu comme un affront.
En football, le Cameroun est la plus grande nation d’Afrique (5 victoires à la CAN dont la dernière en 2017, mais 7 CAN pour l’Egypte). Ça aurait une déception énorme pour ce grand peuple, mais le président Ahmad a été élu pour un projet qu’il suit. Il nous a écoutés, il a mesuré la bonne foi des Camerounais. Aujourd’hui, on voit l’avancée dans la construction des stades, les routes, les hôpitaux qui s’améliorent, c’est ce que la CAF attend.

Votre parole a donc porté.
Je n’ai jamais voulu prendre de pots-de-vin, je n’ai jamais vendu ma parole. Comme l’a dit le président Ahmad, le seul interlocuteur entre la CAF et le Cameroun, c’était moi. J’étais la figure de proue des nombreuses personnes qui travaillaient. J’en suis fier. C’est la concrétisation de l’action de la CAF depuis un an et le changement de présidence. Il y a une nouvelle vision, les footballeurs ont été remis au centre de tout. J’en suis la preuve. Je retrouve des aînés comme Mboma, Bell, Okocha ou Amunike aux réunions de la CAF, ils en sont ravis. Ce sont eux qui ont écrit l’histoire de notre football et ont fait rêver les jeunes générations. Auparavant, à part la remise du titre de Joueur africain de l’année (4 fois), je n’étais jamais invité. Le président Ahmad a complètement changé le visage de la CAF. Nous apprécions ce dialogue.»

Lions Indomptables: 77 candidats donc Herve Happy !

Résultat de recherche d'images pour "HERVE HAPPY"

Lions Indomptables: 77 candidats pour remplacer Hugo Broos

Qui pouvait l’imaginer ? Autant de monde pour entrainer les quintuple champions d’Afrique malgré leur absence au mondial russe. Il s’agit de:

JEAN MARIE NGOUA NGOUA NJEUTCHA Cameroun

DANIEL BREARD FranceNEVEU PATRICE France

JEAN PAUL AKONO Cameroun

AUGUSTO INICIO/ OLDE RIEKERING/ JORGE

FOSSATIELUNA ONANA BERTRAND Cameroun

FABIANO FLORA PortugalSASHA AMATO Allemagne

JOSE ALBERTO Portugal

NKOH JEAN FELICIEN Cameroun

KILS GWEHA IKOUAM Cameroun

RENE WEILER Suisse

TOM SAINTFIET JULIANUS MARIA Belgique

RIGOBERT SONG Cameroun

VOUNDI FLORENT-DIDIER Cameroun

PAOLO SERGIO BENTO DE BRITO Portugal

NKE DIEUDONNE JEAN Cameroun

TOMIC RADOSLAVLOTHAR MATTHAUS Allemagne

ABDOUL RAHMAN BOUBA Cameroun

NASSER SANDRAK

RAYMOND DOMENECH France

JULES FREDERIC NYONGHA Cameroun

ATAH ROBERT BAHAZAH Cameroun

LUIGI DE CANIO Italie

LEMDJO KENVO JEAN CLAUDE Cameroun

OMOG JOSEPH Cameroun

NDTOUNGOU MPILE MARTIN FELIX Cameroun

BONAVENTURE NJONKEP Cameroun

ROBERTO A RODRIGO Argentine
PIERRE NDILI NDENGUE Cameroun

JOHN BENJAMIN TOSHACK Engleterre

MBIMI GERARD THEOPHILE Cameroun

ZLATKO KRMPOTIC Croatie

ALAIN PERRIN France

WILLY SAGNOL France

AYI BODO CLAVER MERRYSON Cameroun

MBARGA FOE ANDRE ANICET Cameroun

BERNARD SIMONDI

JEAN MICHEL CAVALLI France

TATAW ETA STEPHEN Cameroun

MBWAYE PETER Cameroun

CYPRIAN ASHU BESONG Cameroun

ASSENE ENDOUGOU Cameroun

HERVE HAPPY Cameroun

FONO ZE GUY OCTAVE Cameroun

HICHAN JADRANE CHAZOUANI Espagne

HUBERT VELUD France

JACKY DUPUY France

JONATHAN MCKINSTRY Allemagne

JOEL EPALLE Cameroun

JORN ANDERSEN Norvège

PIERRE ANDRE SCHURMANN Suisse

HINSCHBERGER PHILIPPE Allemagne

PHILIPPE TROUSSIER France

PIERRE LECHANTRE France

ROSS WILSON Angleterre

SAMSON SIASIA Nigéria

TOM FRERE France

MONKAM TCHOKONTE SYLVAIN ALAIN Cameroun

WEDSON WITSON NYIRENDA Zambie

ROGERIO GONCALVES Portugal

MARCO SIMONE Italie

LIONEL PONTES DE ENCARNACAO MICHAEL

LENOIRJUAN DE LA CRUZ Espagne

VUKUZIC JOSEF Slovaquie

KOUAHAWA JOSEPH VICTOR

JOSE PESEIRO Portugal

ALAIN GIRESSE France

ANTOINE HEY Allemagne

BENITO FLORO Portugal

CARLOS QUEIROZ Portugal

CHRISTIAN GROSS France

CLAUDIO ROBERTO GARCIA RIBEIRO Portugal

DIDIER SIX France

Poison d’Avril : Samuel Eto’o n’a pas apprécié !

Résultat de recherche d'images pour "samuel eto'o fachee"

Dans une réponse publié sur Facebook, Samuel Eto’o fait part de son mécontentement à l’encontre du magazine Jeune Afrique qui a annoncé, en guise de poisson d’avril, la candidature de l’ancien attaquant à l’élection présidentielle camerounaise dans une fausse interview reprise notamment par France 24.

Le droit de réponse de Samuel Eto’o publié sur Facebook :

« Madame, Monsieur,

Faisant suite aux articles parus dans vos éditions en ligne du 1er avril 2018, je vous fais savoir que je souhaite exercer mon droit de réponse.

En effet, j’estime que les propos tenus à mon encontre portent atteinte à mon honneur et véhiculent de nombreuses allusions malsaines.

En conséquence, je vous saurais gré de bien vouloir publier le communiqué rectificatif suivant dans les meilleurs délais :

Mise au point

-Sous les titres “Je rêve de la présidence comme Jules César rêvait de Rome.” «Samuel Eto’o candidat à la présidentielle» et profitant d’une tradition séculaire liée au 1er avril, certains «journalistes» ont publié ce dimanche dans leurs éditions en ligne, une interview fictive sur une supposée volonté de ma part de me présenter au scrutin présidentiel camerounais de 2018.

_Au regard de ce qui a été écrit, il apparaît que ces derniers ont voulu surfer sur deux éléments pour générer un effet malsain de buzz : La récente élection de mon cher ainé son excellence Georges Weah à la présidence de la République du Liberia et la notoriété que j’ai durement acquise au fil des années dans la pratique du football.

-Or ce canular est malfaisant aussi bien sur la forme que sur le fond.

-Pour ce qui est de la forme, En tant que camerounais je suis profondément respectueux des institutions de mon pays et ceux qui les incarnent. J’estime par conséquent que l’élection présidentielle de 2018 au Cameroun et l’exercice de la fonction suprême sont très importants pour que l’on puisse en parler avec autant de légèreté. Plus grave, les auteurs de cette farce évoquent pour la railler la crise anglophone. Une situation qui cause au quotidien la désolation et le deuil dans mon pays.

-Pour ce qui est du fond, tant en ce qui concerne les références malsaines à la première dame du Cameroun, qu’à mon épouse ou à mon «rapport» à la gestion du pouvoir et les relations avec mes ainés; j’estime que les propos attribués à ma modeste personne sous le couvert d’une supposée farce sont absolument réducteurs et dénotent un manque de respect total de la part de leurs auteurs qui prétendraient qu’en 2017 j’aurais déclaré «avoir toujours rêvé de faire la politique» en précisant que «le moment tant attendu est enfin là !».

-Enfin, je retiens que ces «média» en ont profité pour étaler le fond de leurs pensées sur le Cameroun !

Samuel Eto’o Fils

A défaut, je me réserve le droit d’intenter une action en justice pour diffamation.

Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à l’expression de mes salutations distinguées.

Samuel Eto’o Fils« 

Amical – Koweit/Cameroun : Le onze entrant avec Onana, Tawamba et Ngah !

En match amical, l’équipe du Cameroun va défier le Koweït ce dimanche au Jawad Al-Ahmad International Stadium. Le sélectionneur par intérim des Lions Indomptables Alexandre Belinga opte pour un 4-3-3 avec Vincent Aboubakar à la pointe de l’attaque. Sur les côtés, Christian Bassogog et Clinton Njie débutent la rencontre. Leandre Tawamba va connaitre sa première sélection puisqu’il fait partie du trio au milieu de terrain avec Sébastien Siani et Benjamin Moukandjo. Andre Onana est préféré à Fabrice Ondoa dans les buts. En défense, Adolphe Teikeu et Yaya Banana forment la charnière centrale et Rolland Ngah occupe le poste de latéral droit.

Gardien: Onana
Defense: Faï-Teikeu-Yaya-Ngah.
Milieu: Siani-Tawamba-Moukandjo.
Attaque: Bassogog-Aboubakar-Njie.

Lions Indomptables : Hugo Broos:  » les petits copains d’Eto’o sont de retour en sélection »

Résultat de recherche d'images pour "samuel eto'o et hugo broos"
Alors que des anciens cadres de l’équipe nationale ont été convoqués pour le match amical du 25 mars prochain face au Koweït, l’ancien sélectionneur des Lions Indomptables Hugo Broos affirme que Samuel Eto’o est à l’origine de la convocation de plusieurs joueurs au sein de la tanière.
« Sans ces soi-disant titulaires, tout le monde se donnait à fond et nous avons gagné la CAN. Maintenant qu’ils sont de retour, ce sera de nouveau olé olé », assène le nouveau directeur sportif du KV Ostende dans Sport/Foot Magazine. « Je peux vous dire avec certitude que ce n’est pas le coach qui a décidé de les rappeler, sa sélection a été corrigée. Samuel Eto’o a à nouveau énormément d’influence et ses petits copains sont de retour en équipe nationale »

Lions Indomptables: Vers une période FIFA blanche ,absence de matchs amicaux ?

Image associée

La période FIFA du mois de mars de l’année courante va se dérouler, du 17 au 27. Les rencontres organisées au cours de cette période vont permettre à plusieurs nations de rôder leurs effectifs, en vue du mondial russe ou des confrontations à venir dans le cadre des éliminatoires des compétitions continentales qu’organisent les différentes confédérations de football. Comme il est de coutume, le Cameroun passe à côté de cette occasion de régler les automatismes de sa sélection, tout en créant la cohésion du groupe. Les raisons de cette cacophonie!
Le comité de normalisation chapeauté par, Me Dieudonné Happi va jeter son dévolu sur Ivo Chi, en offrant à ce dernier un mandat en qualité de, négociateur de rencontres amicales pour le compte des lions indomptables. Ledit mandat est arrivé à terme, le 28 Août 2018 . Mais ce dernier se heurte a des difficultés énormes pour pouvoir organiser un Match pour Lions Indomptables bien que Champion d ‘Afrique en titre a cause d’une énorme sommes que demande le comité de normalisation comme frais d’apparition (Apperances fees ) . Et aussi le manque de vision sportive de la part des signataires du Mandat a Mr. Ivo Che , nous notons aussi le manque d ‘expérience de ces négociateurs dans ce domaine .Le comité de normalisation a devant lui un très vaste chantier, surtout lorsqu’on sait que cette équipe nationale après son cinquième sacre de champion d’Afrique est devenue une épave. A trois semaines de la période Fifa du mois de mars, il est presque certain, que le Cameroun va briller par son silence devenu coutumier sur la scène internationale, ce qui ne fait pas l’affaire de nos joueurs déjà trop moyens et pour la plupart évoluant dans des championnats de seconde zone.
En tout cas « impossible n’est camerounais », a-t’on l’habitude d’entendre en de situation aussi pathétiques!