Caf : Issa Hayatou a plaidé pour le Maroc  » Si vous faites ça, vous tuez le football marocain « 

can-hayatou-sanctions-maroc

Pour avoir refusé d’organiser la CAN 2015 à cause du virus Ebola, le Maroc a été exclu des deux prochaines éditions de la compétition continentale (2017, 2019). Si cette sanction peut paraître lourde, elle aurait pu l’être encore plus si Issa Hayatou, président de la CAF, n’avait pas plaidé la cause du Maroc

En effet, une première mouture envisageait une interdiction de toutes les compétitions des clubs et de la sélection nationale jusqu’en 2022. Le discours tenu par le président de la Confédération africaine de football aurait donc convaincu en coulisses. « Si vous faites ça, vous tuez le football marocain », a-t-il défendu.

Caf :Le Maroc exclu des deux Coupes d’Afrique, en 2017 et 2019 !

Issa-Hayatou

La Confédération africaine de football vient de dévoiler les sanctions auxquelles le Maroc devra faire face pour avoir refusé d’organiser la CAN-2015 dans les conditions initialement fixées par l’instance. Le Maroc sera exclu des Coupes d’Afrique 2017 et 2019, et devra payer une amende d’un million de dollars.
Le royaume chérifien, qui avait sollicité le report de la compétition auprès de la CAF, justifiant sa requête par l’épidémie d’Ebola qui frappe le continent, avait été plusieurs fois été débouté par l’instance, au mois de novembre 2014.
Une lourde sanction prévisible
Il avait finalement été déchargé de l’organisation par le comité exécutif deux mois avant le coup d’envoi du tournoi, qui avait été attribué quelques jours plus tard à la Guinée équatoriale.
Depuis, les spéculations allaient bon train sur les éventuelles sanctions qu’encourait le Maroc. Le président de la CAF Issa Hayatou avait notamment évoqué une peine similaire à celle qui avait frappé le Nigéria pour avoir boycotté la CAN en 1996, soit quatre ans d’exclusion.