RD CONGO :Dieumerci Mbokani dit J’arrête avec le maillot de la RDC !


169-port-elizabeth-afrique-du-sud-20-janvier-2013-dieumerci-mbokani-lors-du-match-ghana-rdc-du-groupe-b-can-2013

Dieumerci Mbokani ne souhaite plus jouer pour la RD Congo. Dans un entretien accordé à la radio Top Congo FM, l’attaquant congolais a confié être fatigué par les nombreuses critiques à son encontre. Mbokani a joué sa dernière grande compétition avec les Léopards lors de la CAN 2015 en Guinée équatoriale.

L’attaquant congolais Dieumerci Mbokani a décidé de mettre un terme à sa carrière internationale. A 30 ans, le joueur de Norwich n’a pas supporté les critiques très virulentes dont il a fait l’objet après avoir renoncé à rejoindre sa sélection pour les deux derniers matches éliminatoires de la CAN 2017 contre l’Angola les 26 et 29 mars.

« En tant que doyen il doit montrer l’exemple »

Très choqué après avoir échappé à l’attentat commis le 22 mars à l’aéroport de Bruxelles, alors qu’il s’apprêtait à se rendre à la convocation du sélectionneur Florent Ibenge, Mbokani avait fini par renoncer à faire le voyage. Un comportement vivement dénoncé sur RFI par le président de la Fédération de RDC, Constant Omari, qui l’a accusé de ne pas avoir répondu aux appels et de ne pas avoir manifesté de « volonté réelle » de trouver une solution. M. Omari laissait même entendre que Mbokani pourrait être écarté de l’équipe, estimant que « en tant que doyen il doit montrer l’exemple ».

« C’est vrai qu’il y a eu des problèmes à l’aéroport de Bruxelles. On a appelé Mbokani pour lui proposer une autre possibilité afin qu’il arrive à Kinshasa, il nous a fait tourner en rond et n’est finalement pas venu. Est-ce que la vie devait s’arrêter parce qu’il y a eu des attentats à Bruxelles ? », a déclaré Constant Omari.

« Personne de la FECOFA ne peut dire qu’il a essayé de me faire voyager pour Kinshasa »

« J’étais à l’aéroport de Bruxelles le 22 au moment des attentats. Aussitôt après, j’ai appelé au Congo pour dire que je ne pouvais plus venir. On a promis de me rappeler. Depuis ce jour-là, personne ne m’a appelé. Ni le sélectionneur, ni le président Omari, personne. Même pas un message de soutien et d’encouragement par rapport à ce qui m’était arrivé. Ensuite, je suis resté à Bruxelles avec ma famille que j’ai failli perdre dans ces attentats. J’ai demandé à mon club de m’accorder quelques jours de repos, le temps pour moi de me remettre de ce traumatisme. Personne de la FECOFA ne peut dire qu’il a essayé de me faire voyager pour Kinshasa », a dit Dieumerci Mbokani au micro de Top Congo FM. Pris dans l’évacuation suite aux explosions, l’ancien joueur du Standard et d’Anderlecht était « sous le choc mais indemne », selon un communiqué de Norwich City.

« J’ai tout le temps des problèmes avec la Fédération. (…) Raison pour laquelle, j’ai pris la décision d’arrêter avec la sélection nationale. Je ne veux plus jouer pour le Congo. Je trouve injuste le traitement qui m’est réservé. C’est pourquoi, après avoir discuté avec ma famille, mes proches, je décide d’arrêter », a conclu le joueur.

Dieumerci Mbokani avait participé à la CAN 2015 en Guinée équatoriale où la RDC avait terminé troisième de la compétition. Mbokani avait inscrit un doublé en quarts de finale contre le Congo (4-2) et le seul but de la RDC lors de la demi-finale face à la Côte d’Ivoire (3-1).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s