Lionnes Indomptables : Akaba Michèle « Je souhaite une bonne fête à toutes les femmes du monde »


akaba

Du Canon de Yaoundé à Trabzon İdmanocağı non sans rappeler l’épopée inoubliable du Mondial Canadien avec les lionnes, Henriette Michèle Akaba Edoa se confie et parle de la journée de la femme qui a une saveur très particulière au Cameroun.
Vous avez avec vos coéquipières fait rêver tout un pays, que dis-je… toute l’Afrique, présentez-vous brièvement aux lecteurs.
Moi c’est Henriette Michèle Akaba Edoa âgée de 23 ans. J’évolue au poste d’attaquante précisément milieu de couloir côté droit.
Comme Samuel Eto’o vous jouez en Turquie, un petit résumé de votre parcours de Footballeuse surtout au Cameroun
Merci pour le parallèle (rires), il est bien vrai que le championnat ici en Turquie où je me trouve un peu plus avancé mais c’est bien au Cameroun que j’ai eu les plus belles performances. J’y ai gagné plusieurs titres avec différents clubs: les Louves Minproff et le Canon de Yaoundé pour ne que cité ces 2 là. Comme pour vous dire que il y a aussi le football au Cameroun peu importe le niveau.
Un parcours honorable et des émotions a n’en pas finir pour votre première participation a une coupe du monde, avez-vous des regrets de cette élimination en 8e de finales par les Chinoises?
Des regrets? non pas vraiment parce que je trouve que tout ce que Dieu fait est bon même si notre volonté était d’aller le plus loin possible. Mais bon, pour une première nous remercions le seigneur de nous avoir permis d’arriver à ce stade de cette prestigieuse compétition.
Le Cameroun accueillera la prochaine coupe d’Afrique en fin d’année, comment les lionnes préparent t-elles cette échéance?
Déjà c’est un très grand challenge qui nous attend mais nous nous préparons comme nous l’avons toujours fait par le passe c’est-à-dire avec beaucoup de sérieux et d’abnégation, sauf que nous savons que le pays attend beaucoup de nous et cette attente nous sublimera nous l’espérons.
Vous êtes arrivée dans le championnat Turc depuis le mois de Décembre, racontez-nous votre quotidien...
Ici en Turquie tout se passe bien grâce à Dieu qui est à mes côtés, tout comme le soutien de mon chéri et de ma famille. Mon quotidien c’est entraînement – maison et match le week-end, il n’ya pas trop grand-chose.
Les Lionnes Indomptables seront absentes cet été aux Jeux Olympiques de Rio après un beau parcours en coupe du monde comment l’expliquez-vous ?
Vous savez, le football a les bons et les mauvais moments, nous n’irons pas aux JO de Rio et seul Dieu sait pourquoi mais cela n’empêche en rien que nous continuons à travailler. Il faut surtout savoir se relever, c’est peut être un mal pour un bien l’avenir nous le dira.
Le 8 Mars c’est la Journée Internationale de la Femme, que représente cette date pour vous?
Pour moi, toute journée est notre mais le 8 Mars est spécial, il faut être au Cameroun ce jour pour comprendre pourquoi… Parce qu’il y a le pagne, un nouveau tous les ans que toutes les femmes Camerounaises attendent avec impatience, les soirées organisées ci et là et toute cette effervescence dans toute l’étendue du pays.
Vous portiez souvent le pagne vraiment ?
Carrément oui tout le temps quand je vivais au Cameroun, et même en étant ici j’ai passé la commande de mon pagne (rires).
Le mot de la fin
Je souhaite une bonne fête à toutes les femmes du monde

Une réflexion sur “Lionnes Indomptables : Akaba Michèle « Je souhaite une bonne fête à toutes les femmes du monde »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s