Lionnes Indomptables : Carl Enow « C’est l’accumulation des compétitions depuis trois ans « 


EnowGatchu180515-300

CIN: Vous êtes forcement déçu après l’élimination des Lionnes des Jeux Olympiques Rio 2016.

EN: Oui très déçu. Mais en même temps fier de mes joueuses, car elles ont tout donné. Notre objectif était de se qualifier, malheureusement elles n’ont pas pu.

CIN: Que s’est-il passé au cours de cette rencontre ?

EN: Avant tout, vous devez savoir que c’est le football. Maintenant quand vos meilleures joueuses, plus de six, passent à côté d’un match, c’est difficile de gagner. On a fait un mauvais match, on a été mené très top. Mais en face, il y avait une très bonne équipe Zimbabwéenne.

CIN: L’arrivée de certaines joueuses cadres à trois jours seulement du match n’a-t-elle pas eu un impact négatif sur le groupe ?

EN: Ces joueuses qui sont arrivées trois jours avant, sont passées à côté du match. Cela n’enlève en rien le fait que ce sont nos meilleures joueuses. Ce sont elles qui nous ont fait rêver pendant la coupe du monde. Après analyse, nous pensons qu’elles étaient un peu fatiguées. En plus, le football est un sport collectif, donc c’est tout le groupe qui a mal joué.

CIN: Vos joueuses étaient sur une bonne dynamique: finalistes de la Can 2014, huitièmes de finalistes du mondial 2015, finalistes des Jeux africains. Les Lionnes se sont-elles vite vues au Brésil ?

EN: Je pense qu’elles ont sous-estimé l’adversaire. A écouter leurs lamentations à la fin du match, on comprend qu’elles n’ont pas pris ce match au sérieux. C’est dommage, parce qu’on voulait écrire une autre page de notre histoire. Il faut aussi reconnaitre que le résultat du score du match aller (2-1 Ndlr) a été préjudiciable.

CIN: N’avez-vous pas peur que cette contreperformance casse la dynamique des bons résultats ?

EN: Je pense qu’on va se relever. Nous avons tiré des leçons. Et pour cela, il faut que certains paramètres rentrent en jeu, à l’instar d’un championnat véritablement compétitif, la multiplication des regroupements et des matchs amicaux. Nous sommes confiants, car les autorités prennent le problème à bras le corps.

CIN: Avez-vous déjà commencé à penser à la préparation de la Can 2016 ?

EN: Evidemment. Nous avons élaboré un programme que nous soumettrons d’ici la fin du mois aux autorités pour validation. Je pense que les autorités vont tout mettre en œuvre pour nous offrir une bonne préparation. A notre niveau, nous nous battrons pour offrir aux Camerounais cette Can.

CIN: Ces derniers mois ont été très intenses en termes de compétitions. Vous pensez forcement à un petit repos…

EN: C’est très important, car l’une des raisons de notre échec, c’est l’accumulation des compétitions depuis trois ans. Nous allons nous reposer et revenir avec certainement plus de force pour affronter les échéances futures.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s