Lions Indomptables : Roger Milla »Monsieur Finke me dit que j’avais raison ! »


Roger-Milla

« J’ai croisé de façon hasardeuse Finke dans le bureau de monsieur Tado, le directeur des sports au Ministère des sports et de l’éducation physique. J’y suis allé pour discuter au sujet du Tonnerre Kalara Club (TKC), qui est en mauvaise posture en Ligue 1. Surpris de me voir, monsieur Finke me dit que j’avais raison. Je lui réponds que je n’ai pas besoin d’avoir raison. Que c’est le peuple qui doit avoir raison. Car on lui a arraché son football. Je ne dis que ce que je vois. Je critique ce que je pense ne pas être bien pour le peuple camerounais. Lui-même (Finke ndlr) doit être en grogne avec tous ces gens. On veut maintenant le jeter comme une tomate pourrie. Ce n’est pas normal »
« le dise aux journalistes ou plus tôt ». « Quand je parlais de lui, personne n’a écouté. Personne n’a compris ce que je disais. Maintenant, il l’a sans doute compris de lui-même »
« s’était comporté comme tous les européens, qui sont passés à la tête des Lions Indomptables à savoir ne pas être dans la magouille de toutes ces personnes, je pense qu’il serait peut-être encore en train d’entraîner l’équipe nationale du Cameroun ».

Une Réponse

  1. toujours egale a lui meme ce roger milla

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :